ÉLUS CATHOLIQUES DANS LA CITÉ, Un réseau au service du bien commun

Dieu, en créant le monde, a voulu que les hommes suivent sa loi, non seulement dans leur vie privée, mais aussi dans leur vie sociale et politique[1]. Quoiqu’en pense le monde moderne, individus mais aussi dirigeants sociaux et politiques doivent exercer leurs responsabilités selon les lois que Dieu a fixées dans la nature et dont l’observance conditionne le bien temporel et le salut éternel des hommes[2].

Nombre de catholiques l’ont compris, qui se sont engagés, parfois récemment, dans leur municipalité pour y prendre des responsabilités et essayer, la grâce de Dieu aidant, d’orienter dans le bon sens certaines mesures prises au niveau de leur mairie et des associations avec lesquelles celle-ci collabore.

ÉLUS CATHOLIQUES DANS LA CITÉ

Élus catholiques dans la Cité est une association organisée en un maillage de réseaux d’amitié militante catholique au service du Bien commun. Cette association a pour but d’aider ces catholiques engagés dans l’action municipale, d’une part à promouvoir leurs valeurs et leurs convictions, d’autre part à mettre en œuvre dans l’exercice de leurs fonctions municipales des mesures conformes (le plus souvent implicitement) à l’ordre voulu par Dieu dans la société.

Sa démarche vise avant tout à mettre en rapport les nouveaux élus avec des personnes expérimentées pouvant leur faire partager leur savoir, leur expérience, leurs idées. Elus catholiques dans la Cité travaille de façon décentralisée au moyen de réseaux régionaux.

Cette œuvre s’adresse en priorité aux élus municipaux (commune et communauté de communes) et aux membres des associations qui ont un lien fonctionnel affirmé avec les diverses collectivités territoriales. Toutefois, elle peut accepter des élus, ou anciens élus, de toute collectivité territoriale ou membres du milieu associatif qui tiendraient à en faire partie, voire des personnes motivées, au seul titre qu’elles s’intéresseraient activement à la vie municipale.

OBJECTIFS

La mise en rapport entre « jeunes » et « anciens » vise plus spécialement à :

       - échanger des conseils entre les nouveaux élus et ceux qui ont déjà une solide expérience,

       - diffuser au sein des réseaux les bonnes idées, porteuses de nos valeurs, afin de les faire appliquer le plus largement possible,

       - faciliter un contact de proximité entre les membres des réseaux,

       - faire circuler certaines informations relatives à l’action ou à la vie municipale,

       - fournir une formation à la doctrine sociale de l’Eglise à ceux qui le demandent,

       - proposer un jugement catholique pour des problèmes d’ordre moral posés aux élus

ÉCHANGES ENTRE LES MEMBRES

Plusieurs modes d’échanges sont envisageables, selon les circonstances :

       - le contact de personne à personne - mode d’action privilégié - de visu ou par téléphone, après identification du besoin et recherche de l’interlocuteur ad hoc,

       - une lettre électronique sans périodicité fixe,

       - un site intranet pour l’information et certains échanges de conseils et de bonnes idées,

       - deux à trois réunions régionales/an pour permettre une connaissance minimale entre membres.

RÉSEAUX RÉGIONAUX

Afin d’être au plus près des élus et de faciliter les échanges entre eux, Elus catholiques dans la Cité a choisi de travailler de façon résolument décentralisée, à travers un maillage de réseaux régionaux : St Yves (Bretagne), St Emilion (Sud-Ouest), Ste Victoire (Sud-Est), St Jean Eudes (Normandie), St Hilaire (Poitou), etc.

Des réseaux régionaux sont créés par l’équipe nationale : ils œuvrent chacun dans leur zone, mais bénéficient de l’aide de l’équipe nationale, en particulier par la fourniture d’experts du domaine municipal et l’animation d’un site d’information et de formation, accessible aux seuls membres des réseaux.

CONDITIONS D’ADHÉSION

Les réseaux d’Elus catholiques dans la Cité sont ouverts à tous ceux qui adhèrent aux points suivants :

       - les valeurs promues sont celles de l’enseignement constant de l’Eglise en matière d’organisation de la société : la Doctrine Sociale de l’Eglise,

         - l’association se place en-dehors des partis politiques, ses membres s’abstiennent donc de tout prosélytisme ou discussion relative à leur parti,

         - sans être secrète, l’association n’est ouverte qu’à ses seuls membres de façon à permettre des échanges plus libres. Il n’est donc pas permis de diffuser à l’extérieur du réseau le contenu des échanges entre ses membres,

           - ses membres se recrutent par cooptation, avec accord du responsable du réseau régional. Un membre peut être exclu sur simple décision de l’équipe nationale,

           - l’association est conçue pour aider les catholiques dans l’exercice de leurs responsabilités municipales, toutefois un non-catholique peut en devenir membre dès lors qu’il adhère aux points ci-dessus

Cette œuvre étant animée par le seul souci du Bien commun de la Cité, il ne sera demandé aucune contrepartie à ses membres.

Le 1er janvier 2015, les membres fondateurs :

 

ELUS CATHOS SIGNATURES

 


[1] Pie XI, Encyclique Quas Primas : « il n’y a lieu de faire aucune différence entre les individus, les familles et les Etats ; car les hommes ne sont pas moins soumis à l’autorité du Christ dans leur vie collective que dans leur vie privée. [Le Christ]… sa dignité royale exige que l’Etat tout entier se règle sur les commandements de Dieu et les principes chrétiens dans l’établissement des lois, dans l’administration de la justice, dans la formation intellectuelle et morale de la jeunesse qui doit respecter la saine doctrine et la pureté de mœurs  »

[2] Pie XII, Discours du 01.06.1941 : « de la forme donnée à la société, conforme ou non aux lois divines, dépend et découle le bien ou le mal des âmes »

_______________________________________________________________________________________________

icone pdf